logo-mini

Acquisition des collections

Au 19e siècle, une grande partie des collections du Musée Zabana, provenant soit de fouilles archéologiques, soit de dons ou de legs de citoyens de la ville, était d’abord conservée auprès d’une succession d’institutions. Ces collections ont, ensuite, été réunies au musée, à son ouverture en 1935.

Actuellement, les nouvelles acquisitions sont faites de la même manière que par le passé ; mais également par le mode d’achat ou de saisie par les services de la douane algérienne.

Grâce à son autonomie financière, le musée prévoit, tous les ans, un budget spécial pour l’achat de nouveaux objets, proposés par quiconque les détient. Ces objets doivent répondre, notamment, aux critères suivants :

- L’appartenance à des types de collections relevant forcément des thématiques du musée.
- L’authenticité et le bon état de conservation des pièces.

Une fois inscrites pour acquisition, ces œuvres feront l’objet d’une délibération de la part d’une commission ministérielle d’acquisition d’œuvres d’art, qui doit se réunir pour décider si les éléments proposés peuvent être acquis par le musée.


Laissez un commentaire